Comment choisir un bol tibétain ?

Comment choisir un bol tibétain ?

De nos jours, de plus en plus de personnes veulent apprendre à utiliser les bols tibétains pour se mettre à l'écoute de leurs capacités de guérison.

Deux questions me reviennent régulièrement : "Comment choisir un bol tibétain ?" et "Comment savoir quel bol sera le plus adapté à tel ou tel chakra spécifique?". D'autres me contactent également pour que leur bol joue une note de musique particulière.

Plutôt que d'être ancrées dans une mentalité occidentale, mes réponses à toutes ces questions sont fondées sur la philosophie orientale. En effet elle reflète mieux l'intention des instruments. Le problème face à la demande, c'est que certains bols ne sont pas artisanaux. Ils ne sont pas réalisés avec les proportions adéquates en métaux. Leurs tonalités en seront donc affectés. Nous vous proposons des bols réalisés au Tibet par des artisans locaux qui perpétuent l'histoire et l'héritage spirituel des instruments anciens. 

culture tibétaine

1) La qualité du bol tibétain

A la question "Comment choisir un bol tibétain ?", la question des contrefaçons est important. De plus en plus de personnes se lancent dans la vente de bol tibétain. Ils proposent des bols qui pour la plupart sont neufs et fabriqués à l'aide d'une machine mais leur donne une forme qui trompe l'acheteur en lui précisant qu'il est artisanal. Beaucoup ne sauront pas faire la différence entre un bol artisanal et un produit industriel qui montre une bonne reproduction. Ce n'est pas parce qu'une personne vend un bol ou est tibétaine qu'elle est bien informée. Il faut un œil et une oreille entraînés.
En France, "artisanal" peut signifier fait à la main. Un vrai bol tibétain traditionnel est fait d'une part à la main mais avec un savoir faire traditionnel en respectant les doses des métaux utilisés et les étapes de fabrication. Un bol artisanal présente plusieurs signes de véracité, notamment sa forme, les marques qu'il porte à l'intérieur et à l'extérieur, l'épaisseur du métal, et le ton. En outre, tous les bols chantants traditionnels ne sont pas de bons bols. La tonalité, les vibrations, les harmoniques, l'éveil, la chaleur et la longévité du son sont autant de facteurs qui entrent en jeu. Les bols ont été fabriqués dans diverses régions du Tibet et leur forme et leurs marques sont révélatrices. Certains de ces bols ont comme intention première la transformation de la conscience, d'autres la guérison physique. Cela peut être déterminé par leur forme.
Un bol tibétain traditionnel de haute qualité est un investissement et les prix vont de 60 euros pour un très petit bol, à des centaines d'euros pour un énorme bol. S'il est bon marché et ancien, alors il a probablement été obtenu de manière peu honorable ou n'est pas de bonne qualité.

 

Pour les plus téméraires d'entre vous, en Asie, une bonne relation de confiance avec un fournisseur ne peut être établie que sur plusieurs années. C'est cet échange qui permet d'obtenir les meilleurs bols artisanaux.

2) Déterminer vos objectifs

Déterminez à quoi servira le bol chantant : à la méditation, à l'enracinement, à la guérison physique. Souhaitez-vous intégrer quelques bols dans une modalité existante, les utiliser avec d'autres instruments dans une veine musicale ou devenir un guérisseur sonore ? Souhaitez-vous les utiliser dans des cours de yoga pour vous détendre à la fin ? Vous êtes infirmière et vous souhaitez les utiliser avec des patients? Est-ce une façon pour vous de rappeler à l'ordre les réunions dans le cadre de l'entreprise ? Les réponses à ces questions auront un impact sur vos choix.

Il est bon de savoir à quoi ils vous serviront avant de les acheter. La collecte des bols est également un processus organique. Si vous obtenez un bol tibétain de bonne qualité et si vous prenez le temps de le jouer. Vous connaîtrez ses nombreuses voix et ses tonalités possibles. Vous pouvez en obtenir d'autres pour qu'ils s'harmonisent dans le contexte utilisé. Il existe de nombreux types de maillets - en bois, en suède, en feutre - et chacun est disponible en version grasse ou fine, lourde et légère. Chaque maillet produira un son différent avec le même bol. N'oubliez pas que les bols et les maillets ont besoin d'être "brisés dans le temps" et que cela ne peut se faire qu'en les jouant. Plus vous jouerez, plus les sons que vous entendrez seront riches. Comme tout autre instrument, les bols réagissent différemment lorsque les métaux sont chauffés. Au fur et à mesure que les maillets développent des rainures et une texture, les bols produisent également une texture sonore plus riche.

3) Le son du bol chantant tibétain

Un bol doit maintenir sa vibration et s'attarder un certain temps lorsqu'on le frappe, produisant plusieurs couches de tons, superposant harmoniques et fondamentales. Si la vibration et le volume d'un bol s'évanouissent rapidement, il n'est pas de grande qualité. De même, s'il a une tonalité singulière ou un son de mauvaise qualité, il est également de qualité inférieure. Il faut toujours frapper un bol avec la partie rembourrée d'un bâton plutôt qu'avec du bois ou du suède pour produire un son doux et expansif.


Lorsque vous "chantez" un bol chantant tibétain (frottez le bord avec la partie en bois ou en cuir d'un bâton), il y a plusieurs choses à prendre en considération. Le degré de "réveil" du bol tibétain : certains bols chantent tout de suite, d'autres doivent être joués pendant un certain temps et "remis en place". Ce n'est ni bon ni mauvais, mais il est important de le savoir pour ne pas écarter un instrument potentiellement génial juste parce qu'il ne chante pas tout de suite. N'oubliez pas non plus que vous ne pouvez jamais "faire" chanter un bol chantant ; vous pouvez seulement inviter le son et attendre qu'il soit présent. Lorsque vous entendez un bol, écoutez votre corps. Si le son ouvre votre cœur ou vous émeut profondément d'une manière ou d'une autre, si vous ressentez des picotements partout ou si le son a un impact direct sur une partie de votre corps ou vous immobilise, ce sont tous de bons signes. Les bols ont été créés pour la transformation de la conscience et la guérison. Vous devriez ressentir leur effet sur vous.


Si vous avez plusieurs bols, il est bon de les jouer ensemble pour que leurs tons s'harmonisent. Ils finiront par s'harmoniser de toute façon, car c'est leur nature et leur magie. Mais pourquoi ne pas aider le processus en commençant tout de suite par des bols qui sonnent bien ensemble ? Notez qu'avec plusieurs bols, les jouer selon un schéma peut être très bien et selon un autre schéma peut ne pas l'être !

4) L'esthétique du bol

 

Pour répondre à notre question "Comment choisir un bol tibétain ?", l'aspect d'un bol tibétain fait partie du processus de sélection. Sa taille, sa forme et sa personnalité devraient vous attirer. Comme il existe de nombreux types de bols, chacun ayant sa propre histoire et sa propre forme, il est bon de passer un peu de temps à regarder s'il y en a un qui vous attire plus que les autres. Lorsque vous le placez dans votre main, vous devriez vous sentir merveilleusement bien, comme s'il était à sa place. Il ne doit pas être trop lourd pour vous ou trop petit pour la taille de vos mains. Il existe des bols qui présentent des marques de marteau profondes et d'autres qui ont une patine brillante. Certains ont des mantras en sanskrit et d'autres portent des symboles inscrits dessus. Tous ces éléments doivent être pris en considération lorsque vous cherchez un bol.

Mais le bol chantant le plus élégant de tous est sûrement le bol de cristal. Apparu au 19ème siècle, il dégage une aura de pureté absolue. Pour ce qui est de son chant il sera une peu plus dure à sortir que ces cousins les bols tibétains en métaux mais cet effort en vaut la chandelle.

5) Le bol tibétains et les différents chakras

En Occident, nous travaillons avec sept chakras. Les Tibétains travaillent avec cinq régions du corps. Les bols ont été créés pour nous reconnecter avec le monde qui nous entoure. Ils ne sont donc pas calibrés pour travailler sur un seul chakra à l'exclusion des autres. Leur nature même englobe notre totalité. Ils sont donc des instruments très différents de leurs homologues occidentaux - les diapasons et les bols de cristal. Il existe cependant des bols dont la tonalité et la taille les rendent plus naturels pour certaines parties du corps (par exemple, les tons plus bas pour la mise à terre, les plus grands bols près des pieds, les tons moyens apaisants autour de la tête, et les tons plus élevés et les petits bols au-dessus du 3ème œil). Il est bon d'avoir des bols sur le cœur, le plexus solaire et le sacrum dans un modèle de tonalité descendante du cœur au sacrum. Chaque bol chantant répondra également à l'intention. Avoir plusieurs bols est merveilleux, mais comprenez que même si vous n'en avez qu'un seul, il aura un impact sur vous tous, et pas seulement sur un chakra.
En Occident, nous sommes préoccupés par l'attribution d'une certaine note à une certaine zone du corps. Cela fonctionne bien avec certaines modalités, mais comme les bols tibétains produisent des harmoniques, et comme ils sont créés pour refléter l'intégralité, il n'est pas nécessaire de choisir un bol chantant tibétain pour sa note. Cela n'écarte pas l'approche plus occidentale qui consiste à choisir des bols tibétains spécifiques pour leurs notes et leurs correspondances à des zones du corps, mais cela vous donne une perspective plus large dans laquelle vous pouvez faire votre choix.
Le bol tibétain 7 métaux lui est un bol tibétain composée des 7 chakras sacrés, chacun ici en lien étroit avec le métal utilisé.
bol tibétain 7 métaux

Laissez un commentaire